Alors ce dimanche a une particularité qui ne reviendra que tous les 5 ou 6 ans selon les années bissectiles...

En effet nous fêtons à la fois la fête des pères, l'anniversaire de notre deuxième fils, et mon propre anniversaire!

Notre fils tenait à avoir un gâteau dissocié de celui de sa maman.

Alors on n'est jamais mieux servi que par soi-même : voici le mien.

Un fraisier pour lequel j'ai suivi la recette de Mercotte : http://www.mercotte.fr/2013/11/18/le-fraisier-4-eme-epreuve-technique-le-meilleur-patissier-saison-2/ 

J'ai pris sa deuxième façon de faire la mousseline (dans ses explications utiles), et bien sûr tamisé les farines (un truc qui rend vraiment vos gâteaux plus légers, même le simple gâteau au yaourt, et ce même si vous prenez de la farine fluide, je suis devenue adepte... essayez!)

Comme je n'avais pas de petit cercle et que je n'avais besoin que d'un gâteau pour 6/8 personnes, j'ai fait un montage personnel pour faire une moitié de fraisier (un morceau de carton recouvert de film cellofrais)... voir la photo !

Pour la pâte d'amandes rose, un truc : je mets, sur une feuille de film plastique type cellofrais (que je pose sur ma plaque silicone silpa de chez Demarle, une merveille que j'utilise très très souvent, mais ce n'est pas indispensable ici), une boule de pâte d'amandes (en gros 1/3 du tronçon de Maître Prunille vendu dans els grandes surfaces), je recouvre d'une nouveau film plastique, puis je fais rouler lerouleau à pâtisserie jusqu'à avoir une pâte d'amandes d'une épaisseur de 1 mm maximum, ainsi le fraisier ne sera pas trop sucré.

Ensuite j'enlève le film plastique du dessus, je retourne la pâte d'amandes sur le gâteau, je retire l'autre film plastique, puis je découpe aux ciseaux autour du gâteau, comme cela ça tombe impeccable!

Ensuite pour amuser les enfants, j'ai fait un bonhomme avec la pâte à surcre blanche vendu chez Casa, une merveille !

P1130642

P1130641

P1130637

P1130635

P1130632