Vivant en Ovalie ou presque, le polo Twickenham s'imposait, mais il me faisait un peu peur ;-)

En fait il se fait très bien en suivant les explications du patron ne sont pas toujours très claires, mais les croquis aident vraiment bien. J'ai utilisé un jersey épais et molletonné à l'intérieur.

Je me suis même amusée avec le col en utilisant un ruban vichy comme biais intérieur et comme galon derrière le col !!!

P1000923 b

P1000921

P1000920 b

P1000910

 

 Coin lecture des jeunes collègiens (même dès 10 ans) !

Je vous avais dit que je guettais un peu ce qu'il y avait en lecture pour ados suite à ma lecture fort négative de Cherub et celle très édifiante des Soeurs Espérance (vous retrouverez mon avis dans ce post).

Sur conseils d'une amie, j'ai lu le dernier tome des Médecins de l'impossible, série que je découvre. Il s'agit de roman d'aventures d'une reporter et d'un médecin, type Médecins Sans Frontière ou Médecin du Monde. Les auteurs s'inspirent de leur expérience et des témoignages reçus d'humanitaires pour écrire leurs livres. Ce tome 7, Magie Noire au Bénin, se déroule au Bénin où une épidémie de méningite sévit, mais les médecins ont du mal à obtenir les médicaments nécessaires en raison de l'opposition active des sorciers locaux qui pratiquent le vaudou.

Le style est clair, dynamique, grammaticalement français (je précise car je suis ahurie de voir le nombre de livres de jeunesse où la langue française est complètement martyrisée), le rythme de l'action est assez soutenu passés les 2-3 premiers chapitres. Peu de descriptions, rapports sains entre les personnages.

Les autres tomes de la série se situent au Cambodge, à Cuba, au Burkina-Faso, au Viet-Nam, en Iran... 

En fait cette série s'adresse plutôt à des jeunes collègien(ne)s (et même dès 10 ans) qui apprécient les romans d'aventures, évidemment avec un petit plus pour ceux et celles, nombreux à cet âge-là, qui ont ce rêve de partir un jour en humanitaire, de "sauver le monde".